Comprendre le zéro déchet

Tu souhaites réduire tes déchets et apprendre à réutiliser mais tu ne sais quoi faire ni par où commencer ? 

Cet article va te permettre de comprendre le zéro déchet et te donnera également des gestes simples à mettre en place dans ton quotidien pour prendre soin, à ton échelle, de la planète. Ainsi, nous te proposons de changer progressivement, et facilement, ton mode de vie en t’apportant des conseils pour commencer la  démarche zéro déchet.

 

Le constat : 

Pourquoi le zéro déchet est devenu un sujet dont on parle tant ? Pourquoi devons-nous agir rapidement pour préserver notre belle planète ? 

En France, nous produisons environ 590kg de déchets par an et par habitant en comptant les déchets et objets en déchèteries soit 82% de plus qu’il y a 50 ans. Et plus nous produisons des déchets, plus nous polluons la planète… 

Alors comment faire pour adopter un mode de vie plus respectueux de l'environnement et donc polluer moins ?  

 

Le zéro déchet, c’est quoi ? 

Le zéro déchet consiste à réduire notre production de déchets et ce, dès l'achat, en achetant des produits naturels et sans emballages superflus. En repensant notre manière de consommer par la diminution de nos déchets à la source, nous avons un réel impact au quotidien. Ainsi notre impact environnemental diminue car nous préservons des ressources pour la production de ces emballages et de l'énergie pour le recyclage ou la destruction de ces derniers.

Pour nous aider dans cette démarche il existe la règle des 5R inventée par Béa Johnson, une française habitant depuis quelques années aux Etats-Unis. En 2006 elle décide de passer au zéro déchet avec sa famille et préconise ces 5 actions à appliquer qui l’ont aidée à passer le cap et transformer sa consommation. 

Grâce à ses conseils tu vas pouvoir mettre en place des actions au quotidien qui te permettront d’avoir un impact sur ton bien-être, ta ville, ton pays et l’environnement. 

 

Les 5 R : 

  1. Refuse ce dont tu n’as pas besoin : les goodies et objets offerts par les pubs, les échantillons et objets à usages uniques, les emballages superflus... (et privilégie le vrac),
  2. Réduis ta consommation à tes besoins : certes tu évites les frais de livraison en achetant un produit en plus, mais as-tu vraiment besoin de ce produit ?
  3. Réutilise les objets que tu ne peux pas réduire en remplaçant tout produit jetable par un équivalent réutilisable et apprends à réparer pour éviter l'obsolescence programmée,
  4. Recycle les matériaux qu'il reste après les 3 premiers et qui peuvent l’être,
  5. Composte (rot en anglais) le reste (épluchures de fruits, légumes, etc).

 

Les avantages du zéro déchet : 

La démarche du zéro déchet n'a que des avantages que tu remarqueras rapidement :

  1. Diminue voir stop la pollution chimique dans ton foyer en éliminant tous les produits chimiques et toxiques de ton quotidien. Ils sont remplacés par des alternatives, objets et produits naturels,
  2. Ainsi, le zéro déchet prend soin de ton bien-être et de ta santé : que des produits naturels se retrouvent au quotidien au contact de notre peau, organe vivant qui absorbe tout (savons, shampoings, produits ménagers, etc.),
  3. Diminue la pollution environnemental : du sourcing des matières premières, leurs acheminements, la production, la consommation au déchet, beaucoup de ressources naturelles sont souvent gaspillées. Le zéro déchet remet le naturel et le local au coeur de nos vies, pour préserver nos ressources et diminuer notre impact, 
  4. Diminue la "pollution" matérielle dans ton foyer, tel Marie Kondo, le zéro déchet te fait enlever tout ce dont tu n'as pas besoin et ta maison respire car tu gardes l'essentiel, et le superflu est donné !
  5. Te fait faire des économies : eh oui ! En achetant local, de saison, ce dont tu as besoin et sans emballage, tu réduis de 30 à 50% ton budget annuel quand tu es zéro déchet ! 

 

Nos conseils pour le quotidien : 

Tu l’auras compris la démarche zéro déchet c’est un changement d’habitudes au quotidien qui peut se créer par des gestes simples à mettre en place en : 

  • Apportant tes propres contenants (bocaux, sac en papier, boites… ) lorsque tu fais tes courses, et avoir un totebag sur toi et au bureau pour faire ces dernières - cela évite d'acheter un sac en plastique à la caisse,
  • Limitant tes achats de produits suremballés ou à usage unique (cotons jetables, dentifrice, coton-tiges…),
  • Favorisant les emballages recyclables ou réutilisables,
  • Achetant d’occasion, tu peux donner (à des associations), prêter, échanger des objets plutôt que de les acheter neufs et ainsi participer à l'économie circulaire,
  • Réparant ou en faisant réparer au lieu de jeter et racheter
  • Utilisant tes déchets pour une autre fonction : ton pot de moutarde peut se transformer en verre,
  • Achetant local et en consommant de saison : privilégie les produits de saison et commerçants locaux.

 

Tu verras en adoptant ces gestes simples tu vas remarquer une amélioration aussi bien économique, écologique mais aussi sur ta santé ! 

Et oui c’est enfin l’occasion pour toi de devenir maître de ce que tu consommes.

 

Alors, elle est pas belle la vie ? 

Nous ne souhaitons pas une poignée de personnes parfaitement zéro déchet, nous voulons des millions (voir des milliards) de personnes imparfaites mais qui font de leur mieux !

 

Contacte-nous si tu as besoin de conseils sur le choix des produits ou si tu as des remarques et questions à nous partager.

Que tu sois novice en la matière ou déjà bien initié au zéro déchet tu t’es probablement déjà posé ces questions : "Pourquoi devons-nous réduire nos déchets ?", "Pourquoi changer nos habitudes et produits du quotidien ?"

 

    La fabrication d’emballages ménagers est énergivore : dès sa conception, avec la consommation de matières premières et d’énergie, jusqu'à sa fin de vie, une fois que l’emballage est ouvert et qu'il devient un déchet. Une partie seulement de tous ces emballages est recyclé ; le taux de recyclage varie en fonction des matériaux (80% pour le verre et environ 20% pour le plastique). Le reste des déchets est brûlé ou placé avec les autres ordures ménagères, engendrant de la pollution et des rejets de gaz à effet de serre.

    Laisser un commentaire