Les 9 femmes inspirantes et engagées

Suivant la journée internationale des droits des femmes, ethicall a décidé de faire un focus sur des femmes et jeunes femmes inspirantes qui bouleversent notre époque : celles qui se battent aujourd'hui pour nous, pour demain.

Beaucoup de femmes sont engagées dans ces combats, au quotidien. Elles luttent pour préserver notre planète et nos ressources, enseigner des comportements et une consommation éco-responsable, former et informer sur les alternatives, affronter les grands pouvoirs de ce monde avec les mots.


 

1. Bilikis Adebiyi-Abiola : « Cartier Women’s Initiative »

Bilikis Adebiyi-Abiola - ethicall Co-fondatrice de l’entreprise nigériane WeCyclers spécialisée dans le traitement de déchets et de recyclage, Bilikis Adebiyi-Abiola en est la CEO jusqu’en septembre 2017. Elle est ensuite nommée General Manager de l’agence « Lagos State Parks and Gardens Agency (LASPARK) », responsable des jardins, des parcs publics et des espaces de loisirs de l’État de Lagos. Elle continue cependant à travailler pour son entreprise.

En 2013, elle obtient le prix « Cartier Women’s Initiative  » pour la région Afrique subsaharienne.


2. Déborah Pardo : « Green-entrepreneure »

Laura Prado - ethicallDocteure en écologie, Déborah Pardo a participé à la plus grande expédition féminine en Antarctique pour sauver la Planète. Elle co-organise le salon Planète Biodiv à Marseille, elle a co-fondé le projet des Earthship Sisters où elle accompagne 13 femmes dans le développement de leurs projets environnementaux. Elle travaille en parallèle comme consultante scientifique à la fondation Pure Ocean. 

Chaque année, elle dédie 1 mois à travailler pour la compagnie du Ponant en tant que guide naturaliste polaire.


3. Greta Thunberg : «  L’activiste écolo »

greta thunberg - ethicallDu haut de ses 16 ans, la jeune militante suédoise inspire la jeunesse du monde entier. Engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique, elle lance en 2018 la « grève scolaire pour le climat ». Elle reçoit plusieurs prix pour son militantisme et est désignée « personnalité de l’année 2019 » par le magazine Time en mai 2019.

 

 

 


4. Lamya Essemlali : « La mère de la mer »

 Lamya Essemlali - ethicallLamya Essemlali cofonde en 2006 l’ONG « Sea Shepherd Conservation Society » dédiée à la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité. En 2008 elle devient présidente de la branche française de l’ONG. 


5. Mata Amritanandamayi : « Free Hug » >> « La calinothérapie »

Mata Amritanandamayi - ethicall Fondatrice de l’ONG humanitaire et écologique « Embracing The World » située au Kérala, Mata Amritanandamayi (appelée Amma) est une figure spirituelle indienne. 

Depuis son adolescence, Amma aurait pris dans ses bras plus de trente trois millions de personnes. Elle possède aujourd’hui un statut consultatif à l'ONU. Bien que rattachée à la tradition de l'hindouisme, elle déclare quant à ses croyances : « ma religion est l'amour ».


6. Mélanie Laurent : « Actrice engagée »

Mélanie Laurent - ethicallMilitante Greenpeace, faisant de la cause écologique une de ses priorités, Mélanie Laurent lutte également contre la surpêche et le pillage des océans en participant à la campagne photographique Fish love. 

L’actrice, reçoit par ailleurs le César du meilleur documentaire en 2016 pour son film Demain.


7. Vandana Shiva: «Symbole du mouvement anti-OGM »

-ethicall Écologiste, écrivaine et militante féministe indienne, Vandana Shiva lutte pour la conservation de la biodiversité et la défense de l’agriculture biologique. Elle lutte contre l'introduction des OGM en Inde, s'engage dans l'activisme mondial en faveur de la paix, de la biodiversité et du droit des peuples de disposer d'eux-mêmes. 

Elle reçoit le prix Nobel alternatif en 1993. Ce prix récompense les personnes ou associations qui travaillent sur les thèmes tels que l’environnement, les droits de l’homme, la paix, la santé, … .


8. Wangari Muta Maathai : « Celle qui préservait la biodiversité »

Wangari - ethicallFigure du combat écologiste au Kenya elle fonde en 1977 le Mouvement de la ceinture verte (Green Belt Movement), qui encourage les femmes à planter des arbres pour lutter contre la dégradation de l’environnement. On compte aujourd’hui plus de 50 millions d’arbres plantés grâce à ce mouvement. 

Elle est la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix.

9. Béa Johnson : « Passionnée du minimaliste» 

Bea Johnson - ethicallNée à Avignon elle quitte la France pour aller habiter aux Etats-Unis avec sa famille en 1992.  Son mode de vie a inspiré le mouvement international Zero Waste ou « zéro déchet ». Elle publie son livre « Zéro Déchet » où elle résume sa philosophie en 5 principes : « Refuser le superflu ; réduire le nécessaire ; réutiliser ce que l’on achète ; recycler tout ce que l’on n’a pas pu refuser ; composter le reste. ». La parution s’est faite dans plus de 40 langues.

 

 

 

 

 

 


La liste continue avec toi -et toutes celles et ceux- qui t'/s'engagent au quotidien à progressivement changer ta manière de consommer, à te tromper et ré-essayer, sans baisser les bras, à te réjouir à chaque victoire, à découvrir tous ces artisants, producteurs et personnalités qui participent, avec toi au changement, tenter d'insuffler ces alternatives à tes proches et tes collègues. 


 

Laisser un commentaire