Les cotons jetables VS les cotons lavables

Une information claire et des chiffres nous permettent souvent de mieux comprendre l'impact d'un geste.

C'est pourquoi ethicall a décidé de créer des infographies pour que tu puisses, en un coup d'oeil, avoir une idée de l'impact AVANT / APRÈS de tes produits du quotidien.

Aujourd'hui nous commençons avec le coton. Objet de notre quotidien, nous utilisons les cotons jetables pour nous laver le visage ou nous démaquiller en fin de journée ou pour se faire des pédicures et manucures. On l'utilise puis on le jette.

Un geste si facile que l'on imagine pas son impact.

infographi coton - ethicall

Et pourtant... 

Produire 10 kg de coton nécessite autant d'eau que la consommation annuelle d'un français.

Il faut 5 260L d'eau pour produire 1 kg de coton. 

Un français consomme en moyenne 148L d'eau/ jour, 10kg de coton consomment donc autant que les besoins d'un français en eau pour une année (source).

Avec 25 millions de tonnes de coton produites dans le monde chaque année, on peut rapidement se rendre compte de l'impact environnemental de cette culture qui est la 2e la plus consommatrice en eau après l'exploitation bovine

En plus des déchets non produits, les cotons lavables ont ainsi un impact indéniable sur les ressources naturelles préservées ! Ils ont une durée de vie pouvant aller jusqu'à 5 ans, soit près de 10 000 cotons non jetés par personne.

Les cotons lavables ont également avantage non négligeable : ils te permettent d'économiser jusqu'à 109 euros en 5 ans

Enfin, les cotons lavables sélectionnés par ethicall sont certifiés GOTS (label respectueux de l'environnement) et fabriqués en France ; ils sont donc locaux et respectueux de ta santé car garantis sans produits chimiques !

Découvre nos carrés cotons lavables tout doux ici :)

coton - ethicall

Si tu as d'autres chiffres à impact à nous communiquer, des questions ou remarques, on a hâte de les découvrir en commentaire !

A très vite,

ethicall.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés