On relâche la pression !

J+37 de confinement.
Entre angoisse du pendant et du après, on a les nerfs à rude épreuve. 
La première semaine a laissé place à la panique, la 2e au positivisme, la 3e à la créativité et la 4è... à la baisse de régime ?
Et oui, c'est comme tout, nous avons des hauts, des bas. C'est cyclique. Il faut accepter chaque partie de ces cycles; vivre les bas pour apprécier les hauts.
C'est pour ça qu'aujourd'hui on a voulu se dire (et vous dire) que c'est OK.
 
OK de ne pas être la reine ou le roi du confinement,
OK de ne pas avoir appris 2 langues vivantes et une langue morte depuis le 17 mars,
OK de sécher le sport, ou d'y être accro,
OK de prendre les kilos du confinés, ou d'en perdre,
OK de ne pas être devenu le dernier talent de Top Chef ou le meilleur pâtissier,
OK de ne pas faire (ou ne pas réussir dans notre cas) le pain maison après 3 tentatives et 3 recettes différentes,
OK si le carré de chocolat s'est transformé en demi-tablette à l'heure du goûter,
OK de ne pas être devenue un.e pro de la cosméto naturelle,
OK de ne pas être le nouveau maître yogi du quartier,
OK de rater tous les rdv et tutos insta et youtube quotidiens,
OK de manger gras et se faire plaisir,
OK de ne pas avoir lu les 100 livres that you must read d'Obama et Bill Gates,
OK d'être un peu en retard sur ton épilation, ou de décider de l'arrêter,
OK de réaliser que tu as besoin de te reposer sur tes parents, tes amis ou tes collègues,
OK d'en avoir marre de tes enfants (bénissez les profs),
OK de ne pas vouloir être la super maman+copine de récrée+maîtresse de tes enfants,
OK de se sentir -un peu- débordée psychologiquement (coucou la (sur)-charge mentale, cette vieille pie),
OK de ne pas aimer le télétravail, ou réaliser que tu adores ça (adieu les haleines matinales),
OK de ne plus supporter la réunionite sur zoom,
OK de dire à tes collègues qu'ils te manquent,
OK d'en avoir marre de tes voisins bruyants,
OK de vouloir prendre dans tes bras tes proches confinés loin de toi,
OK de rêver de restaurants, de bars en terrasse et de ce verre de trop entre copin.e.s,
OK de ne pas assister à tous les rdv sur zoom, house party, hang out, whatsapp, facetime et j'en passe,
OK de vouloir être tranquille, sans écran, pendant juste 30 minutes, voir une journée,
OK de chopper chaque rayon de soleil à ta fenêtre comme un.e drogué.e en manque,
OK de penser et dire que tu as besoin de temps pour toi, juste TOI, SEUL.E !
C'est OK d'être imparfait et c'est ce que l'on te souhaite !!!
En plus, c'est aussi une des qualités indispensables du le zéro déchet ;)
Alors on relâche la pression et on se dit que c'est OK, car l'essentiel est de faire de son mieux.

Laisser un commentaire